Affaire Dar-es-Salam : la suite !

Après plusieurs mois de refus, les déguerpis des emprises de la décharge de Dar-es-Salam, ont finalement accepté de percevoir les indemnités de déplacement fixées à 20 millions de francs guinéens par personne.

Cette volte-face des déguerpis du site de la décharge de Dar-es-Salam, intervient deux semaines après le lancement des opérations de déguerpissement sur ladite décharge. Le jeudi 6 juin au gouvernorat de Conakry, un premier groupe de victimes a empoché, chacun, 20 millions de francs guinéens.

Cette initiative présidentielle d’accompagner dans la « dignité » les citoyens déguerpis des emprises invivables du dépotoir de Dar-es-Salam, est exécutée par le ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.
Pour faciliter l’opération, une commission mixte a été constituée à cet effet. Elle est composée notamment du Président du conseil de quartier, de deux chefs de secteur de Dar-es-Salam, de deux cadres du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire et du Conseiller juridique du Gouvernorat de la ville de Conakry.

Guineenews.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Solve : *
29 − 18 =